Maison du Monde, Comment Louer Votre Logement Pendant Que vous êtes en Vacance ?


Maison du Monde

Vos Vacances Peuvent vous Rapporter Gros

Vos vacances vous coûtes trop cher ? Alors pourquoi ne pas profiter de la méthode efficace et simple.

Si vous souhaitez partir très loin pendant environ 1  mois sachez que vous pourriez toucher 3 021€ quel destination choisirez vous ?

 

Alors lisez la suite. Vous avez sûrement entendu parler du home sitting ? et bien si vous êtes sur cette page c’est pas du hasard.

Profitez de cette astuces pour partir tranquillement en vacance et remplissez votre compte en banque pendant vos vacance.

Comment commencer ? Tout d’abord vous devez sans plus attendre une seconde de plus, prendre des photos de votre maison extérieur comme à l’intérieur afin que les gens puissent voir comment est l’intérieur. Une fois que vos photos sont prises il va falloir argumenter votre annonce pour que les gens qui voient votre annonce puissent être séduit.

N’oubliez pas non plus d’informer les personnes qui auront la chance de rester quelques temps dans votre logement les visites qu’ils pourront faire de bien dans la ville ou se situe votre logement.

Commencez par vous inscrire sur le site ci-dessous :

https://www.airbnb.fr/

 

Quelques Conseils avant :

VOUS ÊTES PROPRIÉTAIRE ?

A priori, un propriétaire a le droit de louer temporairement sa résidence
principale ou secondaire, sans aucune contrainte particulière.

Il existe cependant une exception :

  • la copropriété peut avoir interdit
  • la location de logements meublés, notamment pour éviter les allers et retours des locataires. Cela dit,

si une profession libérale recevant de la clientèle est installée dans l’immeuble, personne ne peut vous Si vous relevez d’un tel règlement, vous pouvez toujours tenter d’en demander une modification à la prochaine assemblée générale.

 

VOUS ÊTES LOCATAIRE D’UN LOGEMENT VIDE ?

ne concerne que les locations vides, vous n’avez pas le droit de sous-louer,
sauf si vous avez obtenu l’autorisation écrite de votre bailleur.

En clair, vous n’avez pas le droit sauf… si vous avez le droit ! Faites donc une demande aussi que cette loi précise que vous ne pouvez pas sous-louer à un tarif supérieur à celui de votre location de base.

Si vous payez 1000€ de loyer mensuel, vous ne pouvez pas pour une nuitée. Dans les faits, et que rares sont les personnes qui respectent cette obligation tarifaire.

VOUS ÊTES LOCATAIRE D’UN MEUBLÉ ?

Si vous êtes locataire d’un logement meublé, aucune loi n’interdit la sous-location. Cela dit, votre contrat peut l’empêcher : «!Si vous êtes locataire d’un logement meublé, vous n’aurez pas l’obligation de solliciter l’autorisation de sous-louer à votre propriétaire, sauf si le bail interdit expressément cette pratique ou précise qu’elle doit faire l’objet d’une autorisation du propriétaire!»,

juridique de l’agence Lodgis, spécialisée dans la location de logements meublés à Paris. Mais même une telle interdiction ne vous interdit pas de négocier sa levée avec votre propriétaire en le rassurant sur vos intentions.

VOUS HABITEZ UN LOGEMENT SOCIAL ?

vous pouvez souslouer. Mais les conditions sont là bien plus restrictives ne faudrait pas que des locataires se fassent du beurre en louant à prix d’or leur propre logement social.

Tout d’abord, vous devrez prévenir l’organisme bailleur par bien cette nuance : vous êtes obligé de l’informer mais pas de solliciter pas tenu d’attendre sa réponse ! La deuxième restriction est plus étonnante : vous ne pourrez  des personnes de moins de une partie de l’habitation. Il suffit alors de préciser dans l’annonce par exemple que le logement fait cinq pièces mais que seules quatre sont accessibles à la location pour respecter cette règle. Dites juste aux locataires potentiels que vous conservez une pièce pour le stockage de vos effets personnels.

Si vous avez pu appliquer cette astuce vous pouvez laisser un commentaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Be Sociable, Share!